06/07/18

Cool Roof peint les toits en blanc et rafraîchit les bâtiments

Une idée vieille comme le monde et pourtant oubliée dans l'architecture

Il fait chaud dans nos villes en été… Et pour cause, la plupart des bâtiments ont des revêtements qui emmagasinent la chaleur. Les toits, généralement noirs, accumulent les degrés et diffusent la chaleur dans les étages et à l’extérieur ! La seule solution proposée est la climatisation qui doit, pour produire du froid, émettre de la chaleur et des gaz à effets de serre.

 

Rafraichissons nos bâtiments autrement !

Cool Roof, adhérent au Cluster, peint les toits en blanc avec une peinture blanche à très forte réflexivité.

Un peu d’histoire : L’utilisation d’une peinture blanche réflective a d’abord été appréhendée par la NASA pour éviter la surchauffe des navettes spatiales. Elle a ensuite été testée sur des bâtiments, en commençant par la ville de New-York pour lutter contre la chaleur urbaine.

La composition de la peinture ne cesse de s’améliorer. Aujourd’hui, Cool Roof a développé une peinture acrylique imperméable, très élastique, composée d’eau, de pigments et de résine, respectueuse de l’environnement.

 

7 avantages d’installer un Cool Roof

  • Améliorer le confort intérieur
  • Baisser de la consommation d’énergie (climatisation) d’environ 30%
  • Respecter de la réglementation thermique
  • Prolonger la durée de vie du toit
  • Améliorer le bilan écologique (de moins de CO2)
  • Améliorer la qualité de l’air intérieur pour les clients et collaborateurs
  • Améliorer le rendement des panneaux solaires

 

Des économies d’énergies ? Oui, de 30% à 50%

Le plus gros chantier de Cool Roof est sans conteste celui du E.Leclerc de Quimper. « Nous avons fait deux ans de tests sur les 7.000 m² de la toiture », raconte Antoine Horellou, directeur général de Cool Roof.

Résultat, 20.000 € d’économie par an ! Sur la facture du chauffage et la climatisation, dès la première année. Outre la baisse de la consommation d’énergies due à la climatisation et sa maintenance, la peinture protège aussi le toit des rayons UV qui provoquent des fissures.

30% de l’énergie d’un bâtiment est perdue par le toit. Plus le bâtiment est large, plus les pertes par les toitures sont importantes. Les enjeux pour les centres commerciaux sont immenses !

Toit du E.Leclerc de Quimper peint en blanc. Crédits photo : Cool Roof

Vous souhaitez communiquer ? Le Cluster vous rédige des articles et les partages !
Contact : Léa Defaÿsse chargée de communication au cluster Eco-Energies
Communication offerte réservée aux adhérents du Cluster, pour adhérer cliquez-ici

Revenir aux articles