09/04/19

Interview de Pierre-Louis Schmitt, Directeur de PLS Fluid Dynamics

Une entreprise qui performe dans plusieurs domaines !

PLS Fluid Dynamics est un bureau d’étude faisant partie du réseau d’experts du cluster Eco-Energies. Sa spécialisation ? La simulation numérique en mécanique des fluides (CFD).

On vous explique

CFD est l’acronyme de Computational Fluid Dynamics, soit la mécanique des fluides assistée par ordinateur. Elle regroupe l’ensemble des méthodes numériques permettant d’étudier un écoulement de fluide (gaz ou liquide) dans un environnement donné. Ces simulations sont un énorme gain de temps et d’argent puisqu’elles évitent de réaliser des tests réels. Lire l’exemple du sèche-cheveux par PLS Fluid Dynamics.

Là où PLS Fluid Dynamics innove
Grâce à son expérience significative, l’entreprise parvient à trouver des convergences méthodologiques entre ses domaines d’activités. Des domaines variés qui ne communiquent que rarement entre eux. Ainsi, elle adapte ses technologies d’un domaine à l’autre. Electronique, agroalimentaire, chaudronnerie, bâtiment, cryogénie, énergies renouvelables, ingénierie côtière, médical, process industriel. Elle a déjà adapté des techniques d’aéronautique dans de l’horlogerie, ou encore des techniques de métallurgie à de l’électronique etc.

 

INTERVIEW de Pierre-Louis Schmitt, Directeur de PLS Fluid Dynamics nous parle de la CFD

 

  • Dans quelles conditions l’utilisation de la CFD est-elle pertinente pour un projet ?
    Il faut déjà définir de quel type d’application de la CFD nous parlons. Il y a en effet plusieurs champs d’action pour lesquels la simulation CFD est réellement pertinente. J’en vois principalement quatre, les simulations de confort thermique pour les établissements recevant du public, les simulations de dispersion d’odeurs, de COV ou de poussières, dont les applications vont des stations d’épuration aux blocs opératoires, les simulations d’incendie et les simulations d’aérodynamique externe des bâtiments pour voir comment un bâtiment va « s’intégrer » dans son environnement avec les vents dominants. De manière générale les simulations se justifient soit sur des bâtiments de grandes dimensions, dans lesquels des problèmes de stratification thermique ou de convection important peuvent se mettre en place, soit des bâtiments dans lesquels la sécurité, ou les conditions de travail des occupants est une préoccupation, soit des bâtiments très techniques dans lesquels les flux d’air ont un rôle primordial. 

 

  • Quels sont les avantages ?
    Les avantages sont nombreux. Le bâtiment est un secteur où, plus qu’ailleurs, tout doit être réglé avant les travaux. On n’a pas la possibilité de faire quatre ou cinq prototypes en amont ! La simulation CFD permet donc de tester les différentes options possibles et de choisir sur des critères fiables la meilleure solution. Par ailleurs, cela nous est arrivé d’intervenir directement dans la phase de réponse aux appels d’offre. Dans ce cas, les clients veulent prouver au contractant que la solution qu’ils proposent fonctionne et le fait de le prouver par des résultats de simulation CFD à ce moment leur a permis d’obtenir les marchés.

 

  • Vous réalisez des études sur des établissements recevant du public et des bâtiments industriels, avez-vous des exemples de projets sur ces deux types de bâtiments que vous souhaitez nous présenter ?
    Pour ce qui est des ERP, je pense en particulier à deux projets intéressants sur lesquels nous avons travaillé. Le premier était un ensemble de petites chapelles ouvertes sur l’extérieur pour le nouveau sanctuaire Notre Dame de Lourdes. On était là sur deux aspects de la CFD, ces chapelles sont destinées à faire bruler des millions de cierges par an et il fallait d’un côté s’assurer que les structures protégeaient les cierges de vents extérieurs pour ne pas qu’ils soient soufflés, et dans le même temps garantir une évacuation efficace des suies et des fumées liées au brûlage (image en entête). Un autre projet qui parlera sans doute à beaucoup de monde concerne la rénovation des terminaux Eurostar de la gare du Nord à Paris. Il s’agissait là de trouver une solution pour amener du confort thermique en étant pratiquement en extérieur. Nous pourrions aussi citer le siège de la Société Générale à la Défense ou l’Aéroport de Genève.
    Du côté des bâtiments industriels, nous travaillons très régulièrement sur des datacenter et des transformateurs à très haute tension pour différents grands groupes français, nous avons simulé les flux d’air dans un bloc opératoire des Hôpitaux de Genève et les salles de séchage d’une usine Carambar !

 

Contactez PLS Fluid Dynamics

Revenir aux articles